L'histoire du Black Friday
20
nov.
0
AUX TRESORS D'AUCLOME Blog Home
L'histoire du Black Friday

Le «  Black Friday  », ou «  vendredi noir  » en français, est originaire des Etats-Unis. A l’image du  Single Day  (jour des célibataires, le 11 novembre) en Chine, du Boxing Day au Royaume-Uni et des  French Days  en France (du 24 au 27 septembre en 2021), moins connus, c’est un événement de grande ampleur car c’est un jour de soldes massives qui s’est étendu sur tout le planisphère. Il est historiquement prévu le vendredi qui suit Thanksgiving (« action de grâce » en français, c’était à l’origine une fête de la récolte célébrée au Canada, aux États-Unis, dans certaines îles des Caraïbes et au Liberia. Il s\'agissait d\'un jour de remerciement pour la récolte et pour l\'année écoulée. Aujourd’hui, cet événement est surtout considéré comme une fête de famille traditionnelle est l’occasion de remercier le Seigneur pour les croyants et les proches pour ce qu’ils ont apporté durant l’année.), donc le lendemain du quatrième jeudi du mois de novembre. En général, le  Black Friday  lance les hostilités des achats de fin d’année, pour les  cadeaux de Noël  notamment, mais c’est surtout une énorme occasion de faire des affaires à prix de folie.

 

Dans la presse, l’expression « Black Friday » apparaît pour la première fois dans un article de 1951. A l’époque, il dénommait le long week-end que prenaient les employés à cette période de l’année. Comme ils étaient nombreux à suivre la tendance, cela provoqua des embouteillages conséquents sur les routes.

 

Selon Wikipédia, « Quelques années plus tard, les achats du lendemain de Thanksgiving permettaient de sortir « du rouge » et donc d\'écrire à l\'encre noire les nouveaux chiffres positifs, d\'où l\'expression de « vendredi noir ». »

Ce n’est que dans les années 1970 que les enseignes américaines ont décidé d\'adopter l’expression « Black Friday » pour désigner la date officielle de début des achats de Noël. Aux Etats-Unis, les boutiques et magasins ouvraient alors des périodes de soldes exceptionnelles.

 

En 2013, lorsque le Black Friday a commencé à se populariser et à prendre son essor, une rumeur sans fondement a prétendu que le Black Friday avait pour origine une tradition esclavagiste et prônait donc l’esclavage. "Le Black Friday était le jour où les noirs étaient exposés sur la place publique pour être vendus à prix très bas. Les maîtres esclavagistes venaient ainsi \'liquider\' les esclaves qui leur restaient", avait posté un internaute sur Facebook le 22 novembre 2019. Cependant, bien que nous ayons à cœur de vérifier nos sources et de recouper les informations, mais aussi et surtout de lutter contre la xénophobie et les discriminations, nous n’avons pas réussi à démêler le vrai du faux et à déterminer si cette information pouvait provenir d’une source fiable à l’origine. De plus, ce concept nous semble absolument anti-commercial et marketing donc peu probable… Si vous détenez de vraies informations vérifiées sur le sujet ou si vous êtes historien(ne), n’hésitez pas à nous le dire en commentaire. 

Laisser un commentaire